Lancer une franchise

Expert comptable

Vous avez choisi de vous re(convertir), de vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle et, comme beaucoup d’entrepreneurs, vous avez choisi la franchise. La franchise est réputée plus sûre en termes de réussite et les avantages sont nombreux. Toutefois, contrairement aux idées reçues, c’est une démarche qui nécessite de s’informer et se préparer convenablement.

La franchise  : un modèle de création plébiscité par les entrepreneurs 

La France est le leader européen de la franchise, son nombre de franchisés est en constante augmentation (il a doublé en 10 ans), et pour cause, cette solution de création d’entreprise offre des avantages non négligeables. Tout d’abord, vous avez un concept clé-en-main, qui a été testée et qui a vraisemblablement déjà fait ses preuves. Ce qui sous-entend que si vous suivez cette «recette», vous avez d’ores et déjà un plus grand pourcentage de réussite.

Aussi, vous bénéficiez également de la notoriété du franchiseur, son expérience, son savoir-faire et son circuit logistique.

Ouvrir une franchise vous assure également un accompagnement quasi-permanent, que ce soit via le franchiseur ou les autres franchisés. Nul besoin de chercher absolument à se créer un réseau puisque celui-ci existe déjà.

Tous ces avantages expliquent le fait que 90% des franchisés parviennent à maintenir leur activité dans les 5 années qui suivent l’ouverture de leur structure.

Pour autant, se lancer dans la franchise ne vous garantit pas la réussite à 100%.

Des inconvénients à prendre en compte

La franchise nécessite d’avoir des ressources financières assez conséquentes contrairement à la création d’entreprise ordinaire. Évaluez donc au mieux votre patrimoine et vos fonds ou dirigez-vous vers votre banquier si besoin.

Avant de choisir votre franchise, analysez dans le détail les données que vous avez à votre disposition : chiffre d’affaires moyen, résultats, salaires, marges… Tous ces éléments sont importants pour évaluer la rentabilité d’une franchise. Sachez également que même si le franchiseur vous donnera des informations précieuses, rien ne vous exempte de mener votre propre « enquête » de votre côté et de vous informer sur l’état du marché.

Pour assurer la pérennité et la réussite de votre franchise, la trésorerie doit être parfaitement maîtrisée. N’hésitez pas à demander conseil à votre franchiseur, ou à faire externaliser cette tâche auprès d’un expert-comptable, le cas échéant. Vous pourrez ainsi vous concentrer pleinement sur votre affaire.

Autre chose à savoir, si vous êtes d’une nature très créative, celle-ci risque d’être quelque peu bridée. En tant que nouveau franchisé, vous aurez l’obligation de respecter les règles du réseau : de la façon de présenter vos produits, de communiquer à l’installation du point de vente… En somme, si vous souhaiter développer vos propres idées ou concepts, la franchise n’est peut-être pas la meilleure option pour vous.

Dernier conseil : prenez du temps pour analyser les modalités de l’accord, partez également à la recherche des autres franchisés pour les questionner. Leur expérience reste le meilleur des témoignages. En générale, leurs coordonnées sont présentes dans un document pré contractuel fourni par le franchiseur (Document d’Information Pré-contractuel – DIP).