Démarrer seul ou à plusieurs

illustration-article-demarrer-seul-ou-a-plusieurs-_4e26d876bf28793330926b2ffbc8bbdc

Beaucoup d’entrepreneurs et de porteur de projet se posent cette question au moment de se lancer dans la création de leur entreprise : faut-il se lancer seul(e) ou à plusieurs ? Les deux alternatives présentent des avantages et des inconvénients qu’il est bon de connaître avant de faire son choix… Faisons le point.

 

Avoir un associé : de nombreux avantages …

30% des entrepreneurs français font le choix de s’associer. Pourquoi ? Nombres d’avantages peuvent expliquer cette envie. La création d’entreprise n’est pas un long fleuve tranquille, les coups durs ne sont pas rares et la motivation peut faillir. Avoir un associé peut particulièrement vous aider dans ces moments, au moins moralement.

Aussi, avoir un associé, démultiplie vos compétences, vos forces et vous permet d’avancer plus vite. Le développement de votre entreprise s’en retrouvera accéléré. Autre avantage de l’association, les responsabilités sont partagées, vous n’êtes pas seul(e) à devoir traiter toutes les tâches et tout gérer. Vous pourrez donc vous concentrer pleinement sur votre coeur de métier, et même vos activités personnelles. L’entreprise ne repose plus seulement sur vos épaules !

 

Mais aussi quelques inconvénients …

Vous êtes plutôt du genre à vouloir imposer votre vision sans forcément prendre en considération les avis des autres associés ? L’association risque d’être quelque peu difficile pour vous. Celle-ci demande une certaine capacité à accepter les compromis et faire des concessions si besoin.
Car si vous n’arrivez pas à vous entendre ou à trouver des terrains d’entente avec votre associé en cas de désaccord, alors votre association, et par conséquent votre création d’entreprise, est vouée à l’échec.

Mais, les avantages sont également présents pour ceux qui décident d’entreprendre en solo. Le premier d’entre eux réside dans le fait que vous êtes seul capitaine à bord. Vous pouvez ainsi développer vos idées, votre manière de voir les choses, en somme : vous gardez contrôle !
En revanche, si l’entreprise se développe de manière importante, cela devient plus délicat et il est même conseillé de prendre un associé.

 

Comment choisir le bon associé ?

Avant tout, ne vous évertuez pas à chercher un associé qui soit votre semblable sur tous les points (même aptitude, vision des choses …). Au contraire, cela risque de vous ralentir plus qu’autre chose. Vous devriez plutôt vous associer avec une personne qui a la même vision que vous certes, mais surtout des compétences complémentaires. Il vaut mieux choisir une personne qui a véritablement un “profil entrepreneur”, motivé et avec la détermination nécessaire pour réellement s’impliquer et construire un projet commun.

Enfin, avant de vous associer et de cadrer les choses juridiquement, prenez le temps de connaître votre associé, de la côtoyer pendant quelque temps. Une fois engagé, faire marche arrière sera ssez difficile, et cela vous fera perdre du temps (et de l’argent !). Faites l’expérience du travail ensemble : pourquoi ne pas vous retrouver quelques fois pour travailler sur votre projet et votre création d’entreprise.

Concernant votre recherche : n’hésitez pas à participer à différents évènements (réunions de jeunes entrepreneurs, salons d’entreprises, Networking) et à vous servir des réseaux sociaux, notamment LinkedIn et Viadeo … Cela facilitera vos recherches.